58

Les solutions ZigBee Light Link de Philips (Hue, LivingWhites et LivingColors)

J’ai craqué et acheté un kit d’éclairage Philips hue. Pas donné, mais sympa. Après avoir essayé quelques applications Android, j’ai fini par vouloir l’intégrer un peu mieux à l’éclairage de ma maison, en utilisant mon système domotique FHEM : piloter son éclairage avec son smartphone c’est bien, mais pas toujours très pratique au quotidien …

Comme Philips utilise la même technologie sur ses différentes gammes de produits d’éclairage « intelligent », j’ai donc pu étendre la solution en utilisant les produits en fin de vie commerciale, disponibles à moindre coût sur Internet. Et somme toute, ça permet de réaliser un système d’éclairage d’ambiance domotisé qui présente un rapport qualité/fonctionnalités/performances/prix qui se défend bien par rapport aux solutions plus répandues comme Z-Wave ou RF433 (Chacon DIO et consorts…), avec cependant quelques inconvénients.

Voici donc un petit retour d’expérience et quelques astuces utiles, ainsi que quelques pointeurs pour en savoir plus.

i-lightLa technologie ZigBee Light Link

Philips a mis en œuvre la technologie ZigBee Light Link (ZLL), destinée à réaliser des solutions d’éclairage résidentiel pilotées à travers un réseau radio. Elle met en œuvre la pile de protocole Zigbee-Pro, qui s’appuie elle-même sur le standard IEEE 802.15.4 de réseau PAN (Personal Area Network), sur laquelle va s’appuyer le profil ZLL.

topologie zigbeeUn réseau ZigBee est maillé et constitué des nœuds suivants :

  • un élément central (coordinateur) qui contrôle le réseau. Il peut aussi jouer le rôle de passerelle (gateway) vers le monde IP. Chez Philips, c’est le pont hue qui joue ce double rôle et permet d’une part le contrôle du réseau et de l’autre expose des API REST côté réseau IP, ce qui permet à de multiples applications de piloter l’éclairage.
  • des éléments de type « routeur » qui permettent de relayer les informations vers les nœuds les plus éloignés, en plus de leurs fonctions propres, relatives à leur profil applicatif (ZLL dans notre cas). Chez Philips, c’est le cas des ampoules, prises et lampes des différentes gammes commerciales rassemblées sous le label Smartlink.
  • des éléments « end node » qui n’assurent que des fonctions applicatives. Par exemple les télécommandes : ça permet d’économiser leurs piles…

Un mécanisme d’association au réseau appelé touch-link permet la découverte des éléments du voisinage réseau et le transfert des configurations réseau. Il a été conçu pour ne fonctionner qu’à une distance réduite (moins de 1m), pour des raisons de sécurité (il faut un accès physique pour pouvoir connecter un élément au réseau).

Le standard ZigBee Light Link définit également une autre méthode permettant de construire un réseau ZigBee en se passant du coordinateur, ce qui permet d’une part d’éviter d’avoir un point faible et d’autre part de faciliter la mise en œuvre pour les configurations les plus simples : c’est ce mécanisme qui est utilisé pour associer des lampes à une télécommande, sans qu’on ait besoin d’un coordinateur tel que le pont hue.

Avantages

  • très bonne couverture (donné pour 70m en intérieur) grâce au principe du réseau maillé (« mesh »). C’est le même principe qu’en Zwave (d’ailleurs les deux partagent un même standard PAN 802.15.4) , ce qui rend l’installation plus facile et fiable qu’avec par exemple la techno RF433 de Chacon, qui peut nécessiter l’usage de répéteurs radio dédiés, qu’il faut configurer et qu’il n’est pas évident positionner…
  • protocole sécurisé (AES 128) : un utilisateur lambda ne pourra pas intercepter les codes de télécommande pour prendre le contrôle des nœuds.
  • Très faible consommation

Inconvénients

  • différentes bandes radio utilisables. En Europe, celle choisie par Philips est 2,4 GHz, qui est déjà bien occupée par le WiFi et le Bluetooth, pour ne nommer qu’eux…
  • les dispositifs ZLL remontent leur état (ce qui est bien, si on compare à la techno Chacon par exemple), mais à l’aide d’un mécanisme de polling, ce qui induit un retard pouvant aller jusqu’à 20 ou 30s. Ne connaissant pas Z-Wave, je ne sais pas si cette technologie est plus efficace en pratique de ce point de vue …

Ouverture

Le standard est multi-constructeurs et ses spécifications sont publiques. Cela devrait en principe favoriser l’émergence de produits compatibles et concurrents et faire baisser les prix. Ce qui reste à voir car :

  • la certification ZLL du consortium est indispensable pour l’interopérabilité des produits, au moins en mode sécurisé : elle accorde au constructeur la clef privée qui permettra de pouvoir réaliser les échanges de manière sécurisée.
  • les produits ZLL concurrents à Philips tardent à arriver et percer sur le marché …Il n’existe que peu de produits ZLL certifiés disponibles sur le marché.

Je n’ai identifié qu’une solution tierce (Dresde Elektronik) qui s’affiche comme interopérable avec Philips hue : elle comprend des contrôleurs de LED reconnus par le bridge hue et un shield Raspberry Pi permettant de constituer une passerelle/coordinateur ZigBee Light Link pouvant prendre en charge les dispositifs Philips et les dispositifs Xbee Series 2, avec une API REST. Ce qui peut être intéressant à double titre : ça élargit le périmètre fonctionnel et peut éviter l’achat d’un kit hue juste pour l’achat du pont Philips… Si quelqu’un a un retour d’expérience, je suis preneur…

Osram a aussi une gamme Lightify qui est partiellement compatible (mais ne s’affiche pas comme telle). Elle est commercialisée en France chez Conrad, mais n’est pas bien meilleur marché que Philips.

Reste à vérifier le niveau d’interopérabilité de ces solutions sur le terrain… [EDIT 18/12/2015] Philips qui avait coupé l’ouverture de son bridge avec les concurrents (voir Hackaday : Philips says no Internet of Things for you ) s’est finalement rétracté devant le tollé des utilisateurs et a rétabli la situation avec un nouveau firmware.

Les produits ZigBee Light Link de Philipsmartlinks

La gamme des produits Smartlink

Chez Philips, le nom marketing de la technologie ZLL est Smartlink.

Plusieurs générations de produits se sont succédées :

  1. la gamme LivingWhites (lumière blanche) constituée d’ampoules à économie d’énergie (néon), de prises variateur commandées et d’une télécommande adaptée (on/off/variateur, peut gérer plusieurs luminaires séparément ou tous les luminaires associés à la fois). Première à être sortie, elle est maintenant en fin de vie commerciale. On en  trouve par conséquent encore à bon marché sur Internet (merci à Pierre pour son article Living White : des ampoules compatibles Philips Hue… chez Philips qui m’a finalement décidé à acheter un kit hue pour bricoler avec ces lampes …)
  2. la gamme LivingColors : télécommandes et luminaires LED de couleur. Elle évolue encore et permet de réaliser des éclairages d’ambiance avec une télécommande, sans se prendre la tête, mais aussi sans interface domotique ou smartphone. Voir Smart And Cheap Alternatives To Add Lights To Your Philips Hue System – Including Detailed Step-By-Step Instructions qui décrit la gamme et explique comment les utiliser avec le pont hue. L’intérêt majeur de cette gamme est la télécommande associée aux luminaires.
  3. hue & friends of huela gamme hue :
    1. ampoules et luminaires LED couleur, pilotées par une application smartphone ou dans le cloud, via l’intermédiaire du pont Philips hue.Le pont hue n’est vendu qu’avec un kit luminaire ou ampoules + pont …
    2. télécommande sans pile (hue tap). La technologie de récupération de l’énergie utilisée pour presser sur les boutons a été développée pour EnOcean.  La télécommande permet de déclencher des scénarios sur le pont.
    3. ampoules LED « dimmables » blanches (hue lux) qui remplacent les LivingWhites.
  4. la gamme friends of hue : on retrouve les LivingColors (sans télécommande), des bandeaux de LED, et depuis peu des lampes design. (Test)

L’ensemble est bien segmenté au niveau marketing, et en principe chaque gamme reste cloisonnée. Heureusement, il y a moyen d’intégrer les éléments LivingColors et LivingWhites à un réseau hue (sauf première génération : attention à bien choisir les produits affichant le logo Smartlink). Ce qui permet de piloter tout ce petit monde indifféremment à partir de télécommandes ou d’applications s’appuyant sur les API REST du bridge.

Retour d’expérience pratique …

Les ampoules Philips hue

ampoule hueCe sont des ampoules LED qui permettent de couvrir une gamme de couleurs étendue. Pour les personnes intéressées, quelqu’un a déjà désossé une ampoule et posté les photos des entrailles d’une ampoule hue.

Quand leur alimentation électrique passe de off à on, elles s’allument à pleine puissance, avec une couleur blanc chaud :

  • l’intérêt est qu’elles peuvent remplacer tel quel une ampoule sur un circuit électrique existant, avec interrupteurs ou poussoirs+télérupteur.
  • le comportement est assez déroutant : derrière un télérupteur, on peut avoir à appuyer deux fois sur un poussoir pour allumer la lampe, si celle-ci a été éteinte avec une télécommande ou une appli (« par le réseau »). Pire, si elle est positionnée derrière un interrupteur, il faut allumer/éteindre/allumer … du coup il arrive fréquemment que la lumière ne s’allume pas et qu’on ne comprenne pas pourquoi.
  • de même, en cas de panne secteur, il est possible que des ampoules qui étaient éteintes avant s’allument à la fin de la panne … embêtant si ça arrive dans une chambre au milieu de la nuit !

Les ampoules LivingWhites

LivingWhitesCe sont des ampoules blanches à économie d’énergie aux caractéristiques assez classiques : 15 ou 20W, 870 ou 1200 lm (équivalent 68 et 88W), blanc chaud 2700K

Avantage
  • prix : elles sont déjà anciennes, remplacées par les hue lux. Elles risquent du coup ne plus rester sur le marché très longtemps : il est temps d’en acheter si on est intéressé, car leur prix a chuté, surtout pour les ampoules à baïonnette (on peut acheter un adaptateur pour moins d’un euro) . Il est intéressant de les prendre avec leur télécommande variateur, qui peut piloter tous les dispositifs SmartLink (on / off / variateur, mais bien sûr pas de commande de changement de couleur).
Inconvénient
  • ne remplacent pas facilement des ampoules ordinaires : il parait que les plus récentes se comportent comme les hue, mais celles que j’ai achetées (à baïonnette) se souviennent de leur état en cas de power off. L’ergonomie en prend un coup quand on les branche derrière un interrupteur : si on éteint l’ampoule avec une télécommande ou l’application Android ou iOS, elle ne se rallume pas si on fait off/on avec l’interrupteur ! C’est assez gênant : il ne faut donc utiliser ces lampes que si elles restent alimentées électriquement et qu’on utilise une télécommande pour les piloter … ou un interrupteur mural domotisé, via le pont hue

Prise Philips LivingWhites

Les prises commandées LivingWhites

J’ai acheté la prise commandée LivingWhites 69165/31/PF (version prise française)

Avantages
  • prix (acheté pour 15 € sur Amazon) Leur prix a été intéressant, mais comme pour les ampoules il est remonté avec la pénurie !
  • si on est bricoleur, on peut la démonter pour en faire un module encastrable
  • une prise Living Whites se souvient de son état lors d’un coupure secteur, comme les ampoules LivingWhites. Dans ce cas c’est plutôt un avantage car la situation n’est en général qu’accidentelle et le comportement celui attendu intuitivement.
  • Si on fait un arrêt/marche rapide de son alimentation (moins d’une seconde) elle change d’état (source). Ainsi si on branche une prise LivingWhite derrière une prise murale commandée, il est toujours possible d’utiliser la commande murale pour allumer ou éteindre le luminaire, sans avoir besoin de télécommande (il faut tout de même connaître le mode opératoire, ça ne s’invente pas …).
  • La LED clignote rapidement quand la charge branchée n’est pas adaptée
  • utilisation en variateur ou en module « on/off » (pour une charge inférieure à 300W)
Inconvénients
  • 300 W maximum
  • la LED bleu « on » est un peu agressive
  • la prise est dure à débrancher

Au global je les trouve très pratiques.

LivingColors BloomLes dispositifs LivingColors

J’ai le modèle LivingColors Bloom version 2012. On le trouve pour une cinquantaine d’euros (télécommande Gen3 comprise) : ne surtout pas acheter le modèle « LivingColors hue » livré sans télécommande et qui en vaut 80… il est petit et discret. Ce modèle est vraiment fait pour réaliser un éclairage d’ambiance, et n’est pas suffisant pour éclairer une pièce

Le modèle Iris éclaire plus : 210 lumens contre 110 pour les Bloom et Aura. Il a un look sympa mais est plus encombrant.

Les télécommandes

  • Télécommande LivingWhitesLa télécommande tactile LivingWhites est très pratique! Elle permet de commander un groupe de luminaires, soit tous ensemble, soit un à la fois : on passe de l’un à l’autre à l’aide des touches droite/gauche et l’ampoule sélectionnée clignote, ce qui permet de la repérer. La couronne rotative permet de régler l’intensité lumineuse.
  • LivingColorsRemoteGen3La télécommande LivingColors Gen3 livrée avec les LivingColors encore disponibles n’est pas tactile. Elle permet de piloter tous les types de luminaires smartlink. Par contre contrairement à la télécommande LivingWhites, on ne peut pas les sélectionner individuellement : le même réglage est appliqué à toutes les lampes… Deux boutons de préréglage permettent de sauvegarder l’ambiance de son choix.
  • LivingColorsRemoteGen2La télécommande LivingColors Gen2 (la génération d’avant) ressemble beaucoup à la LivingWhites (tactile), avec la couleur en plus. Elle est bien plus pratique que la Gen2, avec des fonctions plus étendues. La Gen2 est toutefois plus adaptée pour une table de chevet, avec ses boutons en relief…
  • Il existe aussi une télécommande ovale avec 3 boutons de scène, équivalente à la Gen2.
  • La télécommande hue tap (que je n’ai pas non testée : voir le test de maison et domotique) a l’avantage de ne pas nécessiter de pile et de pouvoir se mettre au mur comme un interrupteur, mais a beaucoup moins de fonctions (4 boutons pouvant sélectionner des scènes) et coûte cher.
  • hue-dimmer-switchLa télécommande Hue Dimmer switch peut aussi se mettre au mur comme un interrupteur et est complètement programmable. Je la recommande !

Astuce : pour mettre au mur une télécommande LivingColors, on trouve des plans de support mural pour imprimante 3D . Un copain m’en a imprimé et a un peu galéré car le plan est OK pour la Gen3 mais pas pour la Gen2 et la LivingWhites (qui sont plus grosses que la Gen3).

Mise en réseau ZigBee Light Link

procédure TouchLink

Procédures d’association et de déconnexion

Les procédures qui suivent fonctionnent mais il faut souvent s’armer de patience et s’y reprendre à plusieurs fois pour que ça fonctionne

Association de dispositifs d’éclairage avec une télécommande

La procédure TouchLink décrite dans la notice permet d’associer une ampoule ou un luminaire Smartlink à une télécommande. Dans ce cas, c’est une association ad’hoc sans contrôleur ZigBee. On associe une ampoule  télécommande de manière simple en les mettant à une trentaine de cm l’une de l’autre et en appuyant longuement sur le bouton on. Pour les séparer, on fait la même chose avec le bouton off.

Association avec le bridge hue

Les ampoules livrées avec le kit de démarrage Philips hue sont déjà associées au bridge. Ce n’est pas le cas des ampoules livrées séparément. Pour étendre le réseau ZLL du kit, il est nécessaire réaliser l’association des différents dispositifs ZLL avec le pont.

Pour ajouter les luminaires au réseau ZLL hue, voici quelques modes opératoires, qui s’appuient tous sur le mécanisme TouchLink, ce qui nécessite de mettre le dispositif à faire reconnaître à proximité immédiate du pont hue (30cm si possible, 2 m maximum)

J’ai juste quelques lampes à ajouter

  • L’association peut se faire de manuellement avec l’application Android ou iOS pour les produits sur lesquels sont notés le numéro de série  (ex: lightstrips friends of hue): il faut noter le numéro de série du produit et le rentrer sous le menu Paramètres > Mes lumières > Connecter de nouvelles lumières > Recherche manuelle.

Mettre le dispositif à proximité immédiate du bridge (~30cm) et faire un telnet sur le port 30000 de celui-ci :

telnet bridge_hue 30000
[Link,Touchlink]

renvoie :

[Link,Touchlink]

Aller ensuite dans l’application Philips Android ou iOS et faire reconnaître le dispostif (Paramètres > Mes lumières > Connecter de nouvelles lumières > Recherche automatique). Le nouveau dispositif doit alors apparaître …

[Link,Touchlink,success,NwkAddr=0x0005,pan=0xB5B0]
[Link,Discover,finished][Link,Discover,finished]
  • Si la version du bridge est plus récente (API >1.9), ça ne marche plus mais l’API REST du bridge permet de faire la même chose.
    • certaines applications récentes comme iConnectHue sur iOS permettent de le faire. (le logiciel domotique FHEM aussi : set bridge touchlink) .
    • on peut aussi le faire à la main en faisant pointer son browser web sur l’API debug tool du bridge et en passant la commande config 2:
      URL: /api/YOUR_USERNAME/config
      Message Body: {“touchlink”:true}
      Press the Put button
      
      URL: /api/YOUR_USERNAME/lights
      Clear the Message Body
      Press the Post Button
      

J’ai des lampes ET une télécommande à ajouter

C’est un peu plus compliqué, car en général la lampe et les télécommandes sont pré-configurés dans le même réseau ZLL et ne peuvent pas discuter sur l’autre réseau.

Méthode douce

Pour ajouter une 2e télécommande au réseau Zigbee du pont hue, il faut :

  1. faire un reset de celle-ci : appuyer plusieurs secondes sur le bouton reset à l’intérieur du compartiment de piles : la LED doit clignoter une fois.  Vérifier que les lampes associées ne le sont plus
  2. cloner la configuration de celle qui fonctionne en appuyant sur I sur les deux télécommandes face à face pendant 10s : la LED des télécommandes clignottent alternativement, et on peu relâcher quand elles s’éteignent . L’ordre dans lequel on appuie sur les deux télécommandes n’a pas d’importance.

CopyHueRemote

On peut ensuite associer les lampes

  1. associer les lampes à la télécommande (TouchLink), ou dissocier celles qui ont été copiées si on le désire.
  2. associer les lampes au pont : dans l’application Hue aller dans Paramètres > Mes lumières > Connecter de nouvelles lumières > Recherche automatique.

(Testé avec un kit LC Iris + télécommande)

Méthode radicale

Son inconvénient est qu’on perd tout ce qu’on a pu personnaliser jusqu’alors car elle inclut un reset du pont …

Il faut mettre à zéro la config d’un des réseaux et associer ces éléments à l’autre. La procédure ([EDIT 30/12/2015] : malheureusement la procédure interactive n’est plus disponible…) à appliquer s’appuie sur ce principe :

  1. on met à zéro la config de la télécommande
  2. on met à zéro la config du pont
  3. on associe toutes les lampes à la télécommande
  4. on transfert la config du réseau ainsi constitué sur le pont

Enlever un élément du pont

Ce n’est pas possible ! Il faut faire un reset du pont et ré-associer tous les éléments qui restent …

En conclusion

Le système hue est relativement simple à mettre en œuvre et à étendre avec les autres produits Philips. Il y a toutefois des effets de bord quand on les utilise sur des circuits électriques commandés classiquement, les effets étant prévisibles mais pas intuitifs (bof pour le WAF…). De ce point de vue, les prises commandées LivingWhites sont les plus pratiques, ou les hue sur circuit commandé par télérupteur. Pour réellement rendre les choses plus transparentes, il faut:

  • soit n’utiliser que des télécommandes ZLL. Malheureusement, le seul interrupteur mural qui existe est hors de prix. Il a toutefois l’avantage de ne consommer que l’énergie de votre main !
  • soit mettre en œuvre un système domotique et utiliser des commandes murales domotiques qui viendront commander le bridge hue via la centrale domotique.

Quelques liens

La techno

Les produits

Meet hue

La communauté

  • Philips Hue Support : le site de support et communauté indépendante de Philips ([EDIT 30/12/2015] le site n’est plus en ligne)

Les trouvailles

Les API

Références

58 Comments

  1. Bonjour,

    Je viens de faire l’acquisition d’un kit Philips HUE. Disposant de lampe smartlink, j’aimerai les associer à mon bridge pour les piloter aussi via l’application philips et non via leur télécommande.

    N’y connaissant rien du tout, je ne sais pas et ne comprends pas comment on fait ceci (avec quelle appareil, logiciel…) :

    Mettre le dispositif le plus près possible du bridge (30cm si possible, 2 m maximum), et faire un telnet sur le port 30000 de celui-ci :
    telnet bridge_hue 30000
    [Link,Touchlink]

    Pourriez-vous m’éclairer sur ce point ? (je suis sous android et Windows 7).

    Merci

    • Sous Windows 7, dans le champ de recherche du menu démarrer, taper cmd
      La fenêtre de commande s’affiche alors.
      Entrer telnet adresse IP du pont hue 30000
      Puis [Link,Touchlink]

      Si vous n’y arrivez pas il y a la méthode radicale, à n’utiliser que si vous n’avez pas trop de scènes à redéfinir (le pont hue est remis à zéro dans la procédure, donc toutes ses personnalisations sont perdues) :
      1/ associer toutes vos lampes à une télécommande
      2/ réinitialiser le pont et transférer la configuration de la télécommande au pont, en suivant la procédure interactive indiquée plus haut
      3/ Désassocier de la télécommande les ampoules non désirées

      • Bonjour Olivier,

        Merci pour votre retour et votre aide.

        Donc j’ai tenté la procédure via telnet, bizarrement impossible de taper correctement la ligne de commande [Link, Touchlink]. En gros dès que je tape une lettre sur mon clavier elle est tapé 2 fois et impossible de les effacer !? o_O

        Du coup je suis passé par la méthode avec association de télécommande. J’ai réussi à connecté mes deux ampoules via mon système HUE. C’est nickel 😉

        Concernant, la désassociation d’une ampoule avec une télécommande, il faut mettre la télécommande proche de l’ampoule et laisser enfoncer le bouton « O » c’est bien ça ?

        J’aurai également une autre question concernant la prise « LivingWhites 69165/31/PF ». Est-il possible de l’associer (en utilisant la même procédure qu’avec les ampoules ?) à son système HUE de manière à la piloter comme une télécommande on/off (avec programmation en fonction d’horraire) via l’application HUE ? L’objectif étant d’y brancher les lumières(néon classique) de mon aquarium et de programmer une plage horaire durant laquelle cette dernière serait allumé.

        Si les produits livingwhites et living colors (2nd géné) sont compatibles avec le systèmes HUE, qu’en est-il pour les produits light strips ? A votre connaissance est-il possible de les associer au pont philips ? (Par ex ce modèle que j’envisage de me procurer si cela est possible ==> http://www.philips.fr/c-p/7095655PH/lightstrip-curve-couleur-1-m/aper%C3%A7u )

          • pour telnet : essayer d’utiliser le logiciel putty (gratuit)
          • pour désassocier un dispositif d’une télécommande, il faut effectivement faire comme pour l’association (télécommande à 30cm) mais en appuyant sur O plutôt que I.
          • prise livingwhites : marche impec avec les télécommandes. Pour moi, c’est le meilleur achat dans la gamme
          • light strips : aucune raison que ça ne marche pas. Elles existent du reste en pack hue avec 2 strips + le pont. J’en ai commandé un la semaine dernière…
  2. En fait la prise livingwhites, je veux l’utiliser via l’application HUE avec les alarmes pour programmer l’allumage et l’extinction à heure précise de mon luminaire d’aquarium (je ne veux pas l’utiliser avec la télécommande). C’est possible de faire ça ?

    Pour les light strips, j’ai l’occasion d’avoir le modèle indiqué plus haut à bon prix, c’est pourquoi je me laisserai bien tenter, faut dire j’ai déjà pas mal dépenser en luminaire philips et remettre je crois 89€ pour un light strips HUE (surtout la longueur que je souhaite), ça va faire cher.
    Je pense que le prochaine produit que j’achèterai c’est probablement un HUE TAP (car il est vrai qu’on a pas toujours un smartphone sous la main et un interrupteur parfois reste la solution la plus ergonomique)

  3. Bonsoir Olivier,

    Je reviens à nouveau vers vous.
    Avec le logiciel putty tout fonctionne c’est top !
    J’ai acheté une prise reconnue et tout parfait aussi.

    En revanche, je me heurte à une difficulté. J’ai acheté 2 living colors Iris et 2 jeu de 2 ampoules smartlink avec télécommande. Je trouve très utile à la fois de lier tout ce petit monde au pont pour pouvoir le piloter via l’application de ma tablette, mais j’aimerai aussi (car on a pas forcement tjs sous la main sa tablette) pouvoir utiliser les télécommandes propre à chaque appareil. Et c’est là le problème.
    _ Via la procédure Touchlink (via putty) tout est reconnu mais les télécommande ne fonctionne plus pour les ampoules ou les LC Iris. Et si je ré-associe avec les télécommandes alors je peux plus les piloter à partir du pont.
    _ Via l’autre procédure, je peux associer 1 jeu de 2 ampoules + la télécommande (on peut alors piloter les ampoules via la télécommande mais aussi via l’application). Le problème c’est que si je veux renouveler l’opération pour par ex un living colors Iris, la procédure implique un reset du pont, je perds donc ce que j’ai associer auparavent.
    Bref, je n’arrive qu’à associer 1 télécommande+living colors (ou 2 ampoule smartlink) à 1 pont. Alors que j’ai d’autres LC Iris avec télécommande que j’aimerai aussi associé (ou jeu d’ampoule).

    A votre connaissance y a t’il solution pour palier cette difficulté ?

    • Chez moi j’ai deux télécommandes qui pilotent pour l’une un lightstrip et une livingcolors Bloom et pour l’autre des prises LW et une hue. Et tous les luminaires sont associées au pont. On peut donc y arriver !

      Il faudrait essayer de faire un reset de la télécommande et ré-associer celle-ci aux lampes alors que ces dernières sont déjà associées au pont.

      Pour ajouter une 2e télécommande au réseau Zigbee du pont hue, il faut a priori faire un reset de celle-ci (bouton reset à l’intérieur du comportiment de piles) et cloner la configuration de celle qui fonctionne en appuyant sur I sur les deux télécommandes en même temps. L’ordre dans lequel on appuie sur les deux télécommandes n’a pas d’importance (source)

      • J’ai enfin réussi à ajouter une seconde télécommande via la procédure de clonage décrite ci-dessus.
        Top. Je vais essayer d’ajouter les autres.

        Merci.

        • Bonsoir et merci pour les retours. S’il y a quelque chose à clarifier dans la procédure, merci de le dire, ça servira certainement à quelqu’un d’autre.

  4. Bonsoir,

    Avant tout encore merci pour votre aide.

    C’est très curieux, j’ai à nouveau essayé aujourd’hui avec la living colors Iris 2nde génération (non un modèle HUE).

    1 procédure) Télécomande LC fonctionne.
    Je fais un telnet [link,touchlink] via putty.
    Le LC apparaît dans mes lumières et est pilotable via l’application, la télécommande ne fonctionne plus.
    J’associe la télécommande avec la LC (appuie long sur le bouton ON).
    Le pilotage de la LC par le l’application n’est plus possible.

    RQ Le living colors est toujours détecté dans « mes lumières » (sauf qu’il y a le petit symbole indiquant que la lumière est inaccessible).

    2nde procédure) Je reset la télécomande.
    Le living colors n’est plus pilotable par la télécommande (il est tjs indiqué en inaccessible sur l’application).
    je fais un touchlink.
    La living colors re-devient pilotable via l’application.
    Je ré-associe la télécommande.
    Une fois la télécommande ré-associé, le pilotage via l’application n’est plus possible.

    « Pour ajouter une 2e télécommande au réseau Zigbee du pont hue, il faut a priori faire un reset de celle-ci (bouton reset à l’intérieur du comportiment de piles) et cloner la configuration de celle qui fonctionne en appuyant sur I sur les deux télécommandes en même temps. L’ordre dans lequel on appuie sur les deux télécommandes n’a pas d’importance (source)  »
    Merci pour la source, malheureusement je ne suis pas très à l’aise avec l’Anglais (tout comme avec l’Allemand). Je vais ressortir le dicto et y jeter un oeil tout de même 😉
    En revanche, si je clone ma seconde télécommande sur la première, elle devrait piloter les lumières associés avec cette première télécommande (télécommande liés à des ampoules smartlink et donc qui ne fonctionne qu’avec celle-ci) et non une en particulier choisit dans mon réseau ?

  5. Bonsoir,

    Merci pour les précieux conseils. J’ai réalisé la procédure « J’ai des lampes et une télécommande à ajouter » et tout à fonctionné.
    Par contre j’ai perdu tous les scénarios… Je vais regarder ce qu’il en est.

    Encore merci pour toutes ce infos bien utiles et bonne continuation

  6. Bonjour, j ai perdu ma télécommande de ma lampe living colors Philip ou puis je en acheter?
    Merci

  7. Bonjour

    je rencontre un souci, je souhaite ajouter ma télécommande LivingWhites au pont HUE.

    Voici la démarche qu’un ami m’a donné, qui chez lui a marché d’ailleurs (entre parenthèses c’est que j’ai fais) :
    – Kill de l’application partout où elle est (téléphone, tablette et même pc au cas où)
    -RaZ télécommande (fait)
    -immédiatement RaZ pont (fait dans le millième de seconde qui suit)
    -tu appuies sur le pushlink et sur le ON de la télécommande en même temps scène 1 n’a pas marché chez lui ni chez moi d’ailleurs (fait aussi)
    -tu attends que ça arrête de clignoter, et là le rond bleu est éteint (si c’est pas le cas faut recommencer jsuqu’à ce que ça le fasse)
    -là tu appaire toutes les ampoules smartlink à ta télécommande (les Hue je sais pas si ça marche) en te mettant à côté et en restant appuyé sur ON
    -une fois tout ça fait, tu rappuie sur le pushlink, le rond redevient bleu, c’est fini et t’as toutes les ampoules sur l’appli

    moi ça s’arrête à l’étape où la commande et le pont doivent se synchroniser , ça commence à clignoter ensemble et la commande buzz en erreur

    Je désespère et mon pote ne sait plus quoi me poser comme question à priori je fais tout bien comme lui mais moi rien à faire elle buzz en erreur 🙁

    merci à mes potentiels futurs sauveurs !

    • Le fonctionnement est très capricieux pour les appairages. D’expérience, si une étape ne marche pas, il faut la reprendre de nombreuses fois avant que ça marche.
      Si on a déjà une télécommande il est préférable de prendre la méthode d’appairage des télécommandes entre elles pour éviter de tout à refaire de zéro.

  8. Même chose que Mathieu, impossible d’associer la télécommande au pont. Il s’agit de la télécommande ovale à bouton tactile avec les 3 scènes en bas.
    de plus, depuis que j’ai associé les ampoules à la télécommande, impossible de les reconnecter au pont, l’application en les trouve plus. Elle ne veulent plus fonctionner qu’avec la télécommande. Au secours!

    • La télécommande ovale avec les 3 boutons scène fonctionne comme les rondes : on peut utiliser la recopie de config d’une autre télécommande ou utiliser la procédure radicale (procédure interactive). Par contre j’ai aussi dû m’y reprendre de très nombreuses fois avant d’y arriver …

  9. Merci pour votre réponse,
    J’ai pourtant essayé à plusieurs reprises sans succès Au moment de l’association de la télécommande avec le pont, les diode de la télécommande et du pont se mettent à clignoter puis il y a un « buzz » d’erreur sur la télécommande.
    Je n’arrive pas non plus à dissocier les lampes de la télécommande en appuyant sur O.
    Ce qui est le plus embêtant c’est que malgré un reset du pont hue, impossible de retrouver mes ampoules via l’application et cela malgré avoir désinstallé et réinstallé les applications depuis plusieurs appareils. Et-il possible de revenir en arrière?

    • J’ai aussi failli perdre espoir avec cette télécommande mais ça finit par marcher. Si les ampoules sont bien associées à la télécommande, le mieux est d’insister avec un reset du pont puis l’association de la télécommande au pont.

  10. Oui, les ampoules sont bien associées à la télécommande. Il s’agit à la base d’ampoule hue mais elles ne fonctionnent plus avec le pont maintenant. Malgré mon insistance, pas moyen de d’associer la télécommande au pont. Je crois que j’ai plus qu’à retourner le produit à Philips…

  11. Je commence à être sur une piste, enfin je crois… J’ai utilisé l’application huelightfinder disponible sur le site meet hue. J’ai pu réassocier les lampes au pont mais maintenant elles ne sont plus associées à la télécommande (normal si j’ai bien compris le fonctionnement)… ma Tv avec ambilight+hue et les applications sur smartphone fonctionnement de nouveau également. Ouf!
    J’ai l’intention d’acheter une nouvelle lampe de type bloom avec télécommande G3. J’aurais peut-être plus de chance avec celle-ci (peut-être je pourrais associer les télécommandes ensembles ensuite?)….
    A tout cas, après toutes ces manip’, le pont ne veut toujours pas de ma télécommande pourtant neuve. Il n’existe pas des problèmes d’incompatibilité avec la télécommande que je vous ai décrite ci-dessus?
    Merci de votre patience et en espérant que le retour d’expérience puisse aider d’autres utilisateurs dans la même situation.

    • Merci pour ce retour. J’ai encore une télécommande de ce type que je n’ai pas configurée. Je vais refaire la manip à mon retour de vacances pour voir ce qui marche le mieux (si je me souviens bien pour la précédente je l’ai associée à une télécommande déjà OK. Dur mais ça a fonctionné)

  12. Bonjour merci pour ce/ces tutoriels… Personnellement j’ai encore une petite question je viens d’acquérir un living colors iris avec une télécommande gen3… Bref j’ai bien réussi à tout mettre mes lampes, le living colors iris et la télécommande sur le même réseau mais impossible de brider la télécommande uniquement sur le living colors iris. Vous auriez un idée ou méthode ?… L’idée étant de garder le contrôle depuis les applis de toutes les lampes et d’utiliser la télécommande pour une seule d’entre elle. Merci d’avance

  13. Bonjour Olivier,
    EUREKA! J’ai réussi à associer ma télécommande ovale à bouton tactile avec les 3 scènes en bas. J’ai en fait utilisé la méthode dite « procédure interactive » maispour le modèle de télécommande ovale SANS les boutons scènes en bas et ça fonctionne!
    C’est presque parfait mis à part que je n’arrive pas à enregistrer des scènes avec la télécommande. Je ne sais pas pourquoi mais ça ne les garde pas en mémoire.
    Si ça peut aider d’autres…

    • Merci pour le retour! Je suis en congés : Je regarderai à mon retour pour essayer sur une de mes télécommandes ovales. Je n’ai eu aucun problème sur les rondes

    • Non les mi-light ne sont pas interopérables mais on peut aussi les intégrer dans un système domotique (j’ai vu qu’il y avait un plugin pour FHEM).
      Dans le billet, je donne le nom d’une autre marque qui devrait l’être (se trouve sur amazon ou conrad) mais elle n’est pas beaucoup moins cher.

  14. Bonjour et en premier lieu merci à l’auteur pour cet excellent article qui est à ce jour à ma connaissance le seul qui fasse un point complet et en français sur le systeme Philips Hue et ses compatibilités.
    Je viens vers vous pour essayer de comprendre pourquoi mon d’installation dysfonctionne.
    Tout d’abord pour bien comprendre, voici de quoi se compose mon système d’éclairage domestique Hue :
    – 1 pont Hue
    – L’application Philips Hue pour Android à jour
    – 9 ampoules Hue E27
    – 1 ampoule Hue Lux E27
    – 2 Bloom Hue
    – 3 Lightstrips Hue
    – 1 Plafonnier Hue Beyond
    – 2 Lampes Livingcolors Iris (Gen. 3)
    – 2 Lampes Livingcolors Bloom (Gen. 3)
    – 2 Lampe Livingcolors Aura (Gen. 3)
    – 2 Lampes Livingcolors Iris (Gen. 2)
    – 2 Lampes Livingcolors Aura (Gen. 2)
    – 1 Lampes de table Living Ambiance (Gen. 2)
    – 6 Plug Livingwhites
    – 7 télécommandes rondes (Gen. 2)
    – 1 télécommande Livingwhites (Gen. 2)
    – 1 télécommande ovale avec sélection et mémoires (Gen. 2)
    – 6 télécommandes (Gen. 3)
    Le principe de mon instalation est de rendre chaques pièces autonomes en remplaçant les intérupteurs par des télécommandes de génération 2 pour les plus équipées et de génération 3 pour les plus modestes ainsi qu’une télécommande maitre regroupant toutes les lumières pour un control général d’extinction à la sortie de l’appartement. A celà s’ajoute l’application Hue pour la recherche de scénarios complèxes ou pour l’utilisation à distance des temporisations et alarmes.
    A ma première configuration avec une partie seulement du matériel liste ci-dessus, je n’ai rencontré aucune difficulté (hormis celles de faire de nombreuses recherches sur comment faire fonctionner tout ce petit monde ensemble). J’ai utilisé la methode soustractive qui était la plus adaptée à mon choix d’avoir une télécommande de contrôle générale. Elle consistait à regrouper toutes les lumières sur une télécommande unique de génération 3 puis de copier celle-ci sur toutes les autres puis de retirer une par une pour chaque pièce les lumières qui ne si trouvaient pas (10 heures de boulot !) La télécommande maitre fût en suite appairée au pont pour pouvoir récuperer l’intégralité des lampes sur l’application. Cette opération fût un succès (hormis quelques soucis de couplages entre télécommandes) tout fonctionnait à merveille.
    Puis est arrivé le temps de compléter et finaliser mon installation avec de nouveaux produits. Passage par une remise à zero (obligatoire dans mon cas pour avoir une télécommande maitre) et début des premiers tracas dont voici une liste non exhaustive :
    – Refus de couplage entre télécommandes déjà rencontré la première fois (solution : continuer avec une de celles déja copiées puis en cas de nouveau refus, en changer encore en priant pour que ça marche)
    – Certaine lampes ou plug de gen 2 qui refusent la mémorisation ou qui restent éteints à l’allumages par mémoire et qui ne répondent qu’à une solicitation individuelle.
    – 2 plugs qui ne s’allument plus au palier de mémoire 3 de 75% (pour le coup ça semble directement lié à une panne interne)
    – Plugs qui ne s’allument plus avec I après avoir touché préalablement une des 3 banques de mémoires qui elles mêmes, sont inopérantes à la mémorisation. Obligé de les sélectionner un à un pour les rallumer à nouveaux et de toucher qu’à I et O.
    Après plusieurs essais infructueux et ne trouvant aucune solution, j’ai finalement décidé d’abandonner la méthode soustractive et de sacrifier ma télécommande maitre. Place à la méthode additive qui consiste à ajouter manuellement les lumières au pont puis aux télécommandes, ce qui au passage est moins long et offre plus de souplesse mais est aussi bien galère. En tout premier lieu, ajout sur une télécommande de gen. 2 remise a zéro (comme toutes les autres) des lumières d’une des pièces les plus complèxe qui comporte un mélange de Hue, friends of hue, lampes gen 2 et plug. Première vérification, tout fonctionne bien. Je la connecte au pont sans avoir oublié au préalable de faire reset complet (kill appli., reset du pont puis reset avec télécommande pour eteindre la lumière bleu du rond central) Après vérifications tout fonctionne bien aussi depuis l’appli, les lampes sont toutes là. Je passe à la seconde pièce en ajoutant d’abord mes lumières au pont soit via l’application avec leurs numéros de serie quand c’est possible, soit avec lamp finder pour ceux que je ne trouve pas. Après ça, je couple la première télécommande avec la seconde pour qu’elle soit sur le même canal puis ajoute une à une les lampes de la seconde pièce. Et là, c’est le drame, de nouveau les problèmes rencontrés précédemment. Pour savoir si c’était juste matériel ou logiciel, j’ai volé un des plug dont le contrôle était erratique avec une télécommande non couplée et remise à zero pour en avoir le coeur net. Résultat tout marche très bien avant couplage. Problèmes de communications ? Interférences réseau ? Matériels incompatibles entres eux ?
    Sachant que j’avais pris soins de tout remettre à zero avant chaque configuration, j’avoue etre un peu désemparer et frustré de ne pas comprendre ou se situe réellement le problème sachant que la première configuration était fonctionnelle (certe avec moins de produits).
    Je crois d’après ce que j’ai pu lire ici, ne pas être le seul à rencontrer certains de ces dysfonctionnements et j’espère sincèrement qu’une bonne âme sera en mesure d’y remédier ou du moins nous expliquer le pourquoi du comment.
    Salutations !

    • Salut,

      Tout d’abord c’est un très bel équipement que tu a là !!! Je reste bluffé moi qui croyais qu’avec ma dizaine de points lumineux j’étais un pionnier ! la Question que je me pose est de savoir pourquoi tout vouloir gérer avec ces télécommandes qui ne sont pas faites pour gérer autant de points et pourquoi ne pas faire un travail similaire avec des ipod touchs ? ceux ci peuvent gérer autant d’ampoules que le pont et au final ils peuvent en plus via un systeme d’enceintes diffuser de la musique !

      Perso c’est ce que je ferai, concernant les télécommandes je pense qu’elle ne sont pas du tout adaptées à la gestion d’un si grand parc.

  15. Bonjour,
    j’ai un ruban, une ampoule e27 et un spot LED Phillips, quelle galère pour synchroniser la télécommande livingcolor 2 ( 3 scène ), la manip est la suivante :
    – Mettre sa télécommande prêt du pont 2.0 et appuyer simultanément sur le bouton de la télécommande I et scène 1, ce qui a pour action de rebooter le pont en usine, mais a partir de ce moment le pont reconnait la telecommande ont a plus le buzz de la telecommande.
    – une fois reconnu allez sur le spot living color appairer avec la télécommande et retourner sur le pont pour transmettre la configuration sur le pont .
    et bing le pont gère le spot et la télécommande aussi …..

  16. Bonjour
    je viens d’acheter un pont HUE 2.0 (compatible homekit) et je bute sur l’appairage d’une living color GEN 2. Quelqu’un a t il réussi ?
    j’ai essayé la méthode via télécommande ( j’ai une télécommande GEN 3 livrée avec une Living color IRIS), je réussi à piloter la LC gen 2 avec sans problème. j’appaire la télécommande avec le bridge 2.0, la configuration est bien recopiée et le pont affiche toutes mes lampes (IRIS et HUE GO) à l’exception de la Living color Gen 2…

  17. Bonjour,
    C’est une horreur ces associations ! Je ne comprends pas qu’on ne puisse pas faire tout cela avec un soft sur Windows/linux/OSX. Ou même pas telnet. De mon côté, je n’arrive même pas à entrer sur le pont en telnet en récupérant son IP et mettant bien 30000 comme port.

    Je veux faire comme tant d’autres : associer mes lampes (deux ampoules hue et une livingcolor) à mon bridge ET à ma télécommande (Gen2).

    J’ai tout essayé mille fois, ça ne fonctionne jamais. Et si jamais la procédure interactive fonctionnait, il faut faire un reset de tout donc on peut dire bye bye aux scénarios, génial !

    Du coup, je ne vais pas plus loin dans l’achat d’ampoules parce que devoir systématiquement allumé son téléphone pour piloter, c’est pénible. C’est vraiment dommage.

  18. Bonjour,
    Je viens d’acquérir un pont Hue et plusieurs ampoules. A partir d’un portable Wiko Birdy, (android 4.4) je pilote en wifi les ampoules à merveille. Pour contre en essayant de les piloter en utilisant le réseau 3G ou 4G, en dehors de la maison, il m’est impossible d’avoir accès au pont Hue (en recherche auto ou en entrant l’IP) donc de piloter les ampoules. Savez vous, si ce portable est compatible pour accéder au pont Hue sans passer par la wifi ? Merci par avance.

  19. J’avoue aussi trouver ça un peu compliqué.
    Je ne comprend pas comment Philips puisse espérer accrocher le grand public avec un système aussi shadok.
    Bref, voici ma question: me retrouvant dans une situation ou certaines de mes lampes ne sont plus reconnues dans mon bridge, et que meme l’appairage par no de série ne fonctionne pas je souhaiterai faire une remise à zero complete.
    A plusieurs endroits, dans l’article, il est question de faire un « reset du bridge ».
    Par contre la méthode n’est pas indiquée. Et je tourne en rond sur le web pour trouver.
    Une âme charitable pour m’indiquer la voie?

    • C’est bon, entre temps j’ai trouvé. Toutes mes lampes sont de nouveau reconnues pas le bridge.

    • Le tuto a été mis à jour. Retours appréciés, car je n’ai pas encore testé (c’est pour bientôt, j’ai acheté un kit v2 avec deux lampes blanches)

  20. Bonjour,

    qq’un sait comment programmer des fonctions sur les 3 boutons des livings colors remote gen 2 ? (j’en ai 4 relié à mon pont et mes ampoules, mais le seul truc que font les 3 boutons du bas c’est allumer toutes les ampoules à la dernière couleur sur 3 niveaux de luminosité)

    • Il suffit de mettre les lampes dans l’état désiré puis d’appuyer longuement sur la touche de scène à programmer (la télécommande s’allume brièvement). Les lampes éteintes lors de la programmation ne font pas partie de la scène et resteront dans leur état.

  21. j ai acheté un kit avec deux lampes plus le pont hue j ai voulu ajouter une lampe supplémentaire impossible de la faire fonctionner avec l applicatif du téléphone comment faire ????? MERCI POUR VOTRE AIDE

  22. bonjour,

    j’ai trouvé une méthode plus simple pour raccorder une livingcolors gen2 sans passer par telnet qui pour moi ne fonctionnait pas. j’ai simplement utilisé le soft java de Philips sur windows. il s’appelle lampfinder10 et est disponible dans la section support du site philips hue. ma living colors a été detecté immédiatement.
    toutefois je n’ai pas encore raccordé ma télécommande livingcolors. je vais relire la page pour une Nème fois 😉 pour bien cerner le principe.

    • Merci Yorick pour cette nouvelle méthode supportée par Philips, qui commence à simplifier les choses pour les utilisateurs… J’ai rajouté ça dans le tutoriel.
      lampfinder est téléchargeable ici

  23. Bonjour,

    J’ai fais l’aquisition il y a plusieurs semaines d’un kit Philips Hue.
    Depuis quelques temps, lorsque j’eteins le soir par l’appication de mon smartphone sous IOS il arrive que les ampoules soient allumées le lendemain matin. Lorsqu’elles se rallument c’est toujours en couleur bleue et faible intensité.
    J’ai réinitialisé le pont qui est branché sur une prise indépendante qui n’est pas en courant porteur, j’ai réinstallé l’application qui est la seule à piloter ( pas d’appli en parallèle ) et le problème demeure.
    Si quelqu’un avait une idée sur mon problème car là je sèche….

    Merci par avance.

  24. Bonjour Olivier,

    Comment faire pour connecter le pont HUE à Ethernet avec un PC sous w10 (avec port Ethernet) et accès à un bon réseau wifi (mais pas à la box ni a des CPL) ?
    Ou est il possible d’acheter un appareil qui transforme le signal wifi en port Ethernet (via un boitier réseau)

    Merci pour votre aide car je n’y connais rien en réseau.
    J’ai pourtant cherché un pas à pas mais sans succès.

    • Bonjour,
      Si j’ai bien compris, il s’agit d’étendre le réseau local de la box à un PC et au pont Hue qui sont proches l’un de l’autre mais loin de la box ? C’est possible avec un routeur configuré en mode pont WiFi. Faire une recherche google avec « configurer routeur pont wifi » pour des tutoriaux.
      Vous pouvez aussi utiliser comme vous le suggérez un kit CPL pour étendre le réseau Ethernet de votre box à votre pont Hue. Si vous n’avez aucune notion de réseau, c’est probablement le plus simple et le moins couteux. Même un kit un peu ancien fera l’affaire.

  25. Bonjour Olivier. Y a t il moyen de modifier son interrupteur électrique murale ordinaire pour :

    1- controller de manière permanente la Philips hue sans lui couper le courant
    2-de pouvoir lui donner une indication de on/off sans matériel supplémentaire ?

    En effet l’avantage de ces ampoules est leurs intégrations discrètes, il est regrettable qu’il n’en soit pas de même pour les interrupteurs.

    Si on met la lampe en courant continue et que l’interrupteur n’intervient que sur l’information, est ce possible ?

    • Bonjour Maxime,
      Il n’y a pas à ma connaissance dans l’écosystème Philips de dispositif du genre FGS-221 ou FGS-222 (environnemenrt Z-Wave) ou Chacon DIO CH54758 (environnement RF433) qui se mette dans une boite d’encastrement pour permettre l’utilisation de l’interrupteur d’origine. Le moyen le plus discret pour remplacer l’interrupteur existant est de mettre un domino pour assurer la continuité de la phase (alimentation permanente de l’ampoule) et de mettre un interrupteur Hue Dimmer Switch au dessus de la boite d’encastrement, à la place de l’ancien.
      L’inconvénient est qu’en cas de pont Hue en panne, on ne peut plus allumer (ou éteindre …).

  26. Bonjour à tous,
    Je me permet de vous poser ma question car c’est l’un des rares sites qui parle de Philips Hue en français avec une communauté qui réagit rapidement.
    Je viens de faire l’acquisition d’un kit de démarrage constituer de 3 ampoules et du pont HUE de 3° génération ,ainsi que d’un Lightstrip plus Hue de 2° génération.
    J’ai réussi à synchroniser les ampoules avec le pont HUE(normal elle le sont d’office!) avec ma TV 49PUS7100 Philip et l’ambilight.
    Par contre impossible de synchroniser le Lightstrip avec le pont HUE.
    Est-ce dû au fait qu’il ne soit pas de même génération ? Ou peut être que je m’y prend mal pour le synchroniser (je n’ais rien essayer de spécial pour le synchroniser, sur la notice il est marquer que cela se fait automatiquement.)

    Merci d’avance pour vos réponses.
    Cordialement,
    Ben.

    • En principe il suffit d’utiliser l’application Hue officielle et utiliser la fonction « ajouter des lumières » dans les réglages. Pas de manipulation particulière pour un « Light strip » sortant de sa boîte.

  27. Bonjour,

    J’ai un pont hue avec une dizaine d’ampoules et lorsqu’il y a une coupure de courant et que celui-ci revient toutes les ampoules s’allument même si elles étaient éteintes avant la coupure. Y a-t-il une solution car si on est pas là pour éteindre tout reste allumé.

    Par avance merci, Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *