7

Utilisation et programmation du Philips Hue Dimmer switch

Le Hue Dimmer switch

Caractéristiques

Le variateur intelligent Philips hue (Hue Dimmer switch) est un dispositif astucieux et esthétique qui permet d’intégrer plus facilement ses ampoules Philips hue dans l’éclairage standard de la maison. C’est de fait une télécommande maintenue sur son socle mural par deux aimants. Il est donc facile de l’utiliser à la fois comme un interrupteur ou variateur mural, en gardant la possibilité de le détacher si nécessaire.

Contrairement aux télécommandes Hue Gen2 et Gen3 , il ne fonctionne pas en direct avec les lampes, mais via le hue bridge à qui il notifie son état. On peut (on doit) donc programmer le bridge via une application pour que le switch ait le comportement souhaité. L’application de base programme les quatre boutons pour qu’ils adoptent le comportement d’un variateur/interrupteur, mais on peut lui faire faire bien plus, comme on le verra plus tard.

Hue Dimmer switch buttonsSon coût est tout à fait raisonnable: paradoxalement, il est plus dans la gamme de prix des interrupteurs de type Chacon que dans celle des interrupteurs Z-Wave ou EnOcean.

Ajoutons à cela que les communications radio ZigBee sont sécurisées, et on se dit qu’on a un interrupteur parti pour gagner.

Cependant nul n’est parfait :

  • faire attention en changeant la pile à ne pas foirer la petite vis, car c’est très facile et il est beaucoup plus dur de bricoler ensuite pour ouvrir proprement le compartiment (vécu).
  • l’entraxe des vis de fixation de la base n’est pas celle qu’on trouve sur les boites d’encastrement. Il faut bricoler…

Mise en service – fonctions de base

Pour mettre en service le switch, le plus facile est de l’installer à l’aide de l’application mobile de Philips pour Android ou iOS. Il suffit de suivre les instructions pour l’intégrer au réseau ZigBee Light Link du bridge.

Si on ne fait rien de plus, par défaut il pilotera l’ensemble des dispositifs hue associés au bridge comme un nouveau groupe. On peut bien sûr modifier ce groupe (1 lampe minimum), si on veut par exemple piloter les seules lampes d’une pièce, par exemple.

Le configurateur permet de choisir le type de programmation de base. On peut choisir ce que feront les boutons on/off, qui piloteront :

  • soit un groupe de lampes
  • soit une scène.

Les boutons Dim permettent de faire varier l’intensité lumineuse.

Assez classique donc.

Principes de programmation avec l’API Philips hue

L’application de base ne met pas à profit toutes les possibilités ni du Hue Dimmer Switch (dont les quatre boutons reconnaissent les pressions longues), ni de l’API du bridge 1 qui permet de programmer son comportement . Rappelons comment fonctionne celle-ci.

Règles (rules)

La programmation du pont s’appuie sur des règles (rules) qui définissent les actions à prendre en fonction des changements d’état des différents types de capteurs (sensors). Ces règles sont du type « si valeur(capteur1) égale x et valeur(capteur2) égale y, alors action1 et action2 ». Les actions peuvent être appliquées sur des lampes ou groupes de lampes, mais aussi sur des capteurs s’ils le permettent .

Capteurs (sensors)

La notion de capteur est plus large que celle qu’on entend généralement. Outre les capteurs  des capteurs vendus par Philips (capteur crépusculaire natif au pont, capteur de présence,  Hue Dimmer switch, Hue tap, etc.), il est possible par exemple de créer par API des capteurs dits CLIP  (IP sensors), qui permettent de rendre l’écosystème :

  • plus ouvert : on peut injecter dans celui-ci la connaissance de paramètres d’environnement depuis un système externe comme votre box domotique…). 2
  • plus autonome : on peut par exemple créer des capteurs qui qui feront office de mémoire, pour créer des machines à état. Par exemple pour utiliser un seul bouton pour la fonction on/off, en mémorisant l’effet de la dernière action. 3

Groupes (groups) et Scènes (scenes)

Les groupes de lampes permettent d’appliquer une même action à plusieurs lampes. Ils sont de plusieurs types, avec en particulier le type Room 4

Les scènes permettent de mémoriser l’état de différentes lampes.

Programmation horaire (schedules)

Les schedules complètent le tableau en permettant de définir timers et alarmes.

Le Hue Dimmer Switch est un capteur capable d’identifier différents types de pression (initiale, courte, longue) sur les quatre boutons. Si on ajoute la possibilité d’utiliser d’autres capteurs pour définir les règles qui vont être appliquée, les possibilités sont assez larges.

Programmation du comportement Hue Dimmer switch

Quelle application pour programmer le pont ?

De fait, c’est le bridge qui est programmé, pas le switch.

all4hueOn peut utiliser l’API debug tool  mais ça risque d’être très fastidieux ! Pour faire simple il vaut mieux utiliser une application existante telle que l’application gratuite all4HUE sur Android dont l’interface utilisateur colle de près à l’API. Sur iOS, iConnectHUE fait référence (pas testé).

Si on ne veut pas créer toutes les règles manuellement, il est possible d’utiliser le wizard de all4HUE (payant, mais ça vaut la peine) qui permet de redéfinir l’utilisation des boutons facilement.

Exemples – cas d’usage possibles

  • la nuit, le bouton on actionne une scène avec une intensité lumineuse faible, et le soir et pendant la journée il allume à 100%.
  • des appuis successifs sur le  bouton on  permettent de passer d’une scène à l’autre tandis qu’un appui long allumera à 100% avec une lumière chaude
  • etc.

Utiliser le Hue Dimmer switch pour actionner d’autres systèmes

Principe

Pour actionner des dispositifs externes (par exemple, ouvrir des volets roulants), il faut utiliser un dispositif domotique qui supporte l’API Philips hue (la plupart).

Malheureusement, l’API Philips hue ne gère pas (actuellement) les notifications vers les applications.  5. Il est donc nécessaire que celles-ci utilisent un mécanisme d’interrogation régulière (« polling ») pour reconnaître les changements d’état du Hue Dimmer switch. C’est loin d’être optimal (latence, risque de manquer des changements d’état, ressources CPU et réseau utilisées…) mais ça a le mérite d’exister.

Je montre dans un autre article comment le faire avec FHEM

Exemples – cas d’usage possibles

Trucs et astuces

Reset du Hue Dimmer Switch

Pour le rebooter, il faut appuyer sur les quatre boutons à la fois jusqu’à ce qu’il commence à clignoter, puis relâcher.

Références

  1. Philips hue API : référence de l’API
  2.  How to use IP Sensors  : interfaçage avec un système externe
  3. How to create a hue tap toggle button : exemple de programmation à l’aide des règles et d’un sensor créé pour l’occasion
  4. Hue Groups, Rooms and Scene Control Guide
  5. Hue Developer program forum : Reacting to tap switches

7 Comments

  1. Article sympa et qui présente bien les fonctionnalités de base et ce que peut apporter l’utilisation d’une appli tierce telle que All4HUE.
    J’ai eu moi-même recourt a cette appli pour reprogrammer mon hue tap et mes capteurs de mouvement..

  2. Merci pour vos articles sur Hue.
    Il sont très utiles 🙂
    J’en profite poser une question, les ‘sensors’ de mouvement Hue sont très lents je trouve, et cher. Peut on en mettre d’autre qui serait plus rapide ? Merci

    • Merci
      Pour les capteurs de mouvement je n’ai jamais utilisé les hue. Les Chacon en 433 fonctionnent correctement chez moi mais ça oblige à passer par un système domotique autre comme fhem, Domoticz ou Jeedom

  3. Bonjour,
    J’ai acheté un kit interrupteur+ampoule, mais j’ai des difficultés pour l’installer comme je le souhaite.

    En effet, je souhaite les mettre dans une chambre ou il y a déjà une living colors V3 associé à mon pont.
    Dans la pièce « CHAMBRE A » il y a donc mon ampoule plafonnier (que je souhaite piloter via l’interrupteur) + 1 LC iris.
    Je voudrais que mon interrupteur n’allume que mon ampoule plafonnier et non la living colors dans la pièce « chambre A ». Est ce possible car dans les paramètres de du bouton dans l’application il n’y a que le choix des pièces ?

    • Le plus simple si vous n’utilisez que l’application officielle est de créer dans la chambre concernée des scénarii dans lesquels seule l’ampoule plafonnier sera allumée (aller dans l’onglet « scenario » et choisir l’image souhaitée, puis aller dans l’onglet « lumières » et éteindre le LC Iris). Vous pouvez ensuite redéfinir ces scenarii dans les paramètres des boutons de l’interrupteur.

  4. Bonjour,
    Je voudrais savoir est il possible avec une ampoule philips hue ambiance et un dimmer switch faire le changement d’ambiance sur le bouton ON ( relax , concentrate, read et energize ) sans posseder le pont « bridge » philips ?

    Merci pour votre aide
    LEE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *