2

WordPress sur les Pages Perso Free

Free & WordPress

[update le 31/05/17]

Installation

Pour installer WordPress sur les Pages Perso de Free

Depuis la version 3.1.4 WordPress n’est plus supporté sur les pages perso de Free, car il nécessite une version de PHP >= 5.2.4 et Free est sur une versions plus ancienne.

Heureusement, il y a moyen de se débrouiller. Voir Installer WordPress 3.8 « Parker » sur les pages perso de FREE

[Update jullet 2015] La version PHP 5.6.8 beta est déployée sur tous les serveurs qui récupèrent aussi 32M de mémoire. On est un peu moins à l’étroit et les versions standard de WordPress sont utilisables. Voir Déploiement de la version PHP 5.6.8 beta sur les serveurs des pages perso de FREE pour une synthèse sur l’installation de WP chez Free, avec quelques optimisations

Personnalisation des permaliens

  1. Sélectionner le menu « Réglages > Permaliens »
  2. Dans le champ « Structure Personnalisée » mettre le permalien souhaité, préfixé de /index.php/. Par exemple:
    /index.php/%postname%
  3. Valider en cliquant sur « Enregistrer les modifications ».
  4. Si ensuite on a une erreur au chargement des pages du site, c’est que WordPress a ajouté une page .htaccess utilisant le module mod-rewrite d’apache à la racine du site. Effacer ce fichier .htaccess et le tour est joué.

Source: Je suis chez Free, je ne parviens pas à … (indique aussi ce qu’il faut faire si on s’est complètement planté dans la définition du permalien et qu’on n’a plus accès du tout au blog…)

Installation dans un sous répertoire

Voir WordPress accessible depuis la racine, mais localisé dans un sous-répertoire

Extensions

Nombre d’extensions

Plus on utilise d’extensions plus on a des problèmes de mémoire. Il faut donc les limiter au strict minimum

Contraintes

Les extensions qui font des appels http ou autres vers d’autres serveurs ne sont pas utilisables. Pour des raisons de sécurité Free n’autorise les appels sortants que vers WordPress.com (pour les mises à jour).

Sauvegardes

Je fais les miennes avec rsnapshot et lftp.

Optimisations

Problème de lenteur cause mauvais réglages de timeouts

Pour accélérer la vitesse de chargement des pages pour les sites avec peu de fréquentation, ce truc trouvé dans le groupe de news proxad.free.services.pagesperso (fil de discussion « lenteur wordpress » du 28 mars 2017) :

La classe Requests définie dans /wp-includes/class-requests.php est
employée pour lancer des requêtes http Des valeurs de timeout sont fixées
à 10 secondes par défaut !

Lignes 504 & 505 pour la version 4.7.3 dans la fonction get_default_options()
Les options ‘timeout’ et ‘connect_timeout’ sont fixée à 10 (s)
Je les ai modifié par 2 (s)

Et, là, magie : le TTFB (Time To First Byte) descend de 10 à 2 s pour le site au repos.

Utilisez les outils développeur du navigateur pour constater que le téléchargement est très rapide Ce n’est que lorsque le site est ‘au repos’ qu’il demande du temps pour répondre. Quand la reponse arrive enfin, elle arrive très vite.
Ma combine permet de diminuer l’attente du TTFB à moins de 3s ce qui est
acceptable pour le référencement.

La manip est à refaire à chaque upgrade…

Liens utiles

2 Comments

    • Merci pour l’info. Je vais tester ça. Et en plus si j’ai bien lu la mémoire allouée à PHP a doublé passant de 32 à 64 M : ce n’est plus la misère …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *